Home » Essai sur linégalité des races humaines (3raisons) by Joseph-Arthur de Gobineau
Essai sur linégalité des races humaines (3raisons) Joseph-Arthur de Gobineau

Essai sur linégalité des races humaines (3raisons)

Joseph-Arthur de Gobineau

Published November 25th 2012
ISBN :
Kindle Edition
536 pages
Enter the sum

 About the Book 

Parue en 1853, l’œuvre d’Arthur de Gobineau vise à établir les différences se jouant sur lensemble des races humaines, toutes couleurs de peau confondues, toutes religions, coutumes et philosophies mêlées.Pour la première fois édité dans saMoreParue en 1853, l’œuvre d’Arthur de Gobineau vise à établir les différences se jouant sur lensemble des races humaines, toutes couleurs de peau confondues, toutes religions, coutumes et philosophies mêlées.Pour la première fois édité dans sa complétude en 1855, louvrage présente lun des plus grands mythes du racisme contemporain : le mythe aryen. Essentiellement historique, il se base également sur la linguistique et principalement sur le caractère propre des peuples via un savoir approfondi et une documentation à couper le souffle.Conjuguant préjugés populaires et faits scientifiquement prouvés, archéologie et littérature, lobjectif premier de ce livre reste de faire entrer l’Histoire dans la famille des sciences naturelles. Cest ainsi que Gobineau sappuie sur lAncien Testament pour nous parler des différentes  civilisations antiques, tant au niveau physiologique que psychologique. Il nous en fait alors voir de toutes les couleurs en sattardant très largement sur trois races : les Noirs, les Jaunes et les Blancs.Laddition des trois couleurs donc, non pas primaires mais complémentaires, serait selon lui le moteur de lHistoire. Poussant lanalyse de chaque ethnie à lextrême, lauteur sintéresse autant à ses succès quà ses échecs. Raciste assumé, cest ainsi sans complexe que ce dernier expose une certaine hiérarchie des races sans ne jamais chercher à en expliquer les fondements, sans sexcuser de quoi que ce soit non plus. Aussi, les Blancs trouvent « naturellement » leur place au sommet du fait qu’ils représentent à ses yeux le principe vivifiant mettant en contact les races et permettant la civilisation.Lédition nous présente des doigts entrelacés sur un arrière plan noir et blanc, reproduction objectivement inspirée dune philosophie chinoise très tendance : le yin et le yang. Une main blanche sur la gauche, une main noire sur la droite, toutes deux jointes en une osmose parfaite. Symbole de paix et de réunification, ce geste est en contradiction totale avec le symbolisme du yin et du yang, à savoir la dualité. Ce même dualisme prenant la forme de la complémentarité dans la culture orientale, tout tend à prouver que cest par lalliance des peuples que le monde atteindrait sa complétude, équilibre parfait dans un écrin de bien-être.Cest ainsi que le yin matérialise le féminin, la lune, le sombre, le froid, quand le yang représente le masculin, le soleil, la clarté, la chaleur. Les Noirs et les Blancs se compléteraient donc à...